Salm

Le château de Salm fait l'objet d'une quête dans le cadre de la saison "Les Portes du Temps" via son application. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page quête !

Histoire

Les Salm, dont leur patronyme est lié à une petite rivière du bassin versant de la Meuse où ils y possédaient des terres, vont venir s’installer sur le massif du Donon à partir de 1110. Cette puissante famille de Lorraine va élever leur territoire au rang de comté en l’étendant sur les marches des terres d’Alsace et de Lorraine.

Le château primitif ou Kemburg est construit à 812 mètres d’altitude vers 1205-1225 par le premier Comte de Salm, Henri III. Il est agrandi au 14ème siècle avec l’ajout de deux cours sur le flanc Est. Au tournant des 14ème - 15èmesiècles, une puissante cour fortifiée vient conforter le flanc ouest avec une tour bastionnée, d’épaisses enceintes, de nouveaux fossés et une barbacane pour faire face au développement de l’artillerie.

Pourtant dès 1475-1476, le château est assiégé et cède face aux troupes de Charles le Téméraire, ce duc de Bourgogne rêvant de recréer l’ancienne Lotharingie. Le château-fort est abandonné à partir de cette date par les garnisons des Comtes de Salm. Quant à la lignée, elle s’éteint en 1600 avec Jean IX, dernier Comte de Salm.

Le château resté à l’état de ruine depuis le 17e siècle est aujourd’hui sauvegardé par les veilleurs de Salm.

Architecture

Salm fut érigé à l’extrémité d’une crête dessinant une arête aux pentes abruptes, couronnant une montagne isolée dans la moyenne Vallée de la Bruche.

La construction de ce château de montagne, aujourd’hui en ruine, se fit en trois époques.
La petite Burg originelle, de facture romane, s’étalait sur vingt mètres de largeur, et moins de cinq en longueur. Les enceintes et bâtiments, accolés à l’arrière, étaient érigés dans le prolongement d’une tour dominant le sommet de la montagne. Pas très haut et étroit, le beffroi était fait pour guetter et défendre, mais ne permettait guère d’y habiter.

La Burg est agrandie, par l’Est d’abord avec l’apparition d’une basse-cour et d’une petite cour-haute.

Le châtel est étendu vers le Sud avec une avant-cour puissamment fortifiée, surplombant le fossé et encore perceptible par le randonneur avec la ruine d’une grosse tour, une série d’enceintes et des pierres taillées dessinant les montants d’une porte.

Légende

On raconte que les lieux sont hantés par une femme ayant le pouvoir d’arrêter les averses en balayant les sous-bois…

Ca se passe au château...

Créée en 2004, l’association Les Veilleurs de Salm est une petite équipe d’une quinzaine de personnes. Chaque samedi et dernier dimanche du mois, d’avril à novembre, ils suivent une ligne constante : faire ce qu’il faut pour faire connaitre, maintenir lisible dans son écrin de nature préservé, ces vieux murs qui contribuèrent à écrire cette longue histoire de Salm.

La sauvegarde, la protection et la valorisation du patrimoine médiéval de l’ancien comté de Salm sont leurs activités principales. L’encadrement est assuré par un architecte du patrimoine du département, par un historien en civilisation rhénane et par des archéologues bénévoles.

Tout au long de l’année, l’association accueille également au château des écoliers des villes et villages environnants en quête d’informations lors de l’apprentissage du Moyen-Âge, ou encore d’élèves architectes durant leurs stages, ou bien des groupes de jeunes en rupture avec la société et simples randonneurs.

Pour aller plus loin

67130 La Broque, Château de Salm

Retour en haut de page