Ortenbourg

Le château de l'Ortenbourg fait l'objet d'une quête dans le cadre de la saison "Les Portes du Temps" via son application. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page quête !

Histoire

Un premier site castral est construit vers l’an 1000 par la famille d’Ortenberg, présente à Scherwiller depuis le 10ème siècle, à qui l’on doit son nom. Dès le 11ème siècle, la famille s’éteint et le château est cédé aux comtes de Hohenberg-Haigerloch.

L’une des descendantes épousa au milieu du 13ème siècle Rodolphe IV de Habsbourg, qui fit reconstruire le château pour mieux contrôler la vallée de Villé. Devenu empereur, il confie le site à Otton d’Ochsentein, qui finit par trahir la famille impériale. En 1293, Otton assiège le château et fait construire une tour de siège, le Ramstein, à quelques centaines de mètres du château lui permettant de gagner la forteresse.

Néanmoins, l’Ortenbourg retourne dans le giron des Habsbourg et voit sa défense renforcée. Faute d’argent pour l’entretenir, il est vendu à un chevalier strasbourgeois, qui en confie la garde à la famille Burguot. À partir du milieu du 15ème siècle, le château est géré en copropriété par de petits seigneurs et chevaliers pauvres vivant du brigandage et de rançonnage. Les troupes de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne cherchant à reconstituer la Lotharingie, y mettent fin brièvement en 1470. Il finit par rentrer dans les possessions du gouverneur d’Innsbruck (Autriche) en 1551.

Pendant la guerre de Trente Ans (1618-1648), le château est pris par les Suédois quis’attèlent à le démonter. À partir de là, l’Ortenbourg devenu ruine passe successivement entre les mains de familles seigneuriales. Il faut attendre le transfert de la propriété à la commune de Scherwiller au 20ème siècle pour que la ruine connaisse d’importants travaux de restauration, portés également par l’association « Les sentinelles de l’Ortenbourg » depuis 2016.

Architecture

Construit à 443 mètres d’altitude au bout d’une arrête rocheuse longue de 130 mètres, il reste peu du premier château des Ortenberg. Les ruines du château actuel correspondent principalement au château construit par Rodolphe de Habsbourg à la fin du 13ème siècle.

Tout du site castral témoigne de sa fonction militaire : au nord-est avec un profond fossé artificiel en arc de cercle, un imposant donjon pentagonal s'élevant sur 32 m et présentant son éperon à l’attaque, un haut mur de 18 m enveloppant le donjon.

Un logis seigneurial, construit dans un style gothique, se place dans l’enfilade du donjon séparé par un mur transversal intérieur. Facilement identifiable, le logis se démarque des autres constructions militaires avec sa salle d’apparat dotée de cinq fenêtres géminées (séparées par une colonnette) surmontées d’un oculus (petite baie ronde apportant la lumière). Cette salle est adjointe d’une cuisine matérialisée par une cheminée et un évier. Une chapelle vient se loger entre le logis seigneurial et le donjon. Au nord-ouest s’élève une basse-cour composée d’écuries et protégée par une enceinte.

Ça se passe au château...

L'association « Les Sentinelles de l’Ortenbourg » a été créée en 2016 avec pour objectifs la sauvegarde, la mise en valeur et l'animation culturelle de la forteresse.

Si l’Ortenbourg a fait l’objet de gros travaux de consolidation au début des années 2000 au niveau du donjon et des murs du logis, certaines parties restent préoccupantes notamment au niveau des murs de l'enceinte extérieure et des fortifications cotés sud. L’association a donc pour objectif d’effectuer le nettoyage du site (dévégétalisation, nivellement de terrain…) et des travaux plus lourds de consolidation afin de sauvegarder le site castral tout en effectuant des travaux de recherche sur les éléments d’architecture.

L’association se fixe également pour objectif d’accueillir le public. Elle propose des visites ludiques, participatives et interactives autour de l'histoire, de l'architecture et de la vie au Moyen-Âge sans oublier de parler de la richesse de la faune et de la flore locale protégée par "arrêté de biotope".

67750 Scherwiller, château d'Ortenbourg

Retour en haut de page