Nouveau-Windstein

Le château du Nouveau-Windstein faitl'objet d'une quête dans le cadre de la saison "Les Portes du Temps" via son application. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page quête !

Histoire

Le château du Nouveau-Windstein est construit au début du 13e siècle (entre 1200 et 1250). Le Vieux-Windstein (12e siècle) à près de 600 m de distance à vol d’oiseau ; le Mittel-Windstein est placé entre ces deux châteaux. Il appartiendrait alors à la famille des Windstein, des chevaliers vassaux de l’Empire.

En 1332, le Vieux Windstein fait l’objet d’un siège suite à une coalition visant à déloger des chevaliers-brigands. Le Nouveau-Windstein subit alors d’importants travaux d’agrandissement. Au cours des décennies suivantes, le château passe entre les Lichtenberg et les Linange, avant de finir entre les mains des Dürckheim (famille du Palatinat voisin) à partir du 15e siècle. Le château connaît alors d’importants travaux visant à renforcer les défenses face au développement de l’artillerie.

Lors de la guerre de Trente Ans (1618-1648), le château est pris d’assaut par les troupes françaises entrainant de nombreux dégâts, puis son abandon en 1676. De nombreux propriétaires se succèdent à l’exemple des Dietrich en 1824.

Aujourd’hui, le Groupement Forestier Vosges Nord en est le propriétaire depuis 1978.​

Architecture

Le château du Nouveau-Windstein est construit au sommet d’une montagne, le Schlossberg, à 367 m sur un léger éperon rocheux dominant l’entrée des vallons.

À sa construction au 13e siècle, le château est organisé autour d’un épais mur bouclier aveugle sur lequel s’appuie le logis supérieur (tour-habitat). Un mur d’enceinte vient ensuite fermer le château au sud-ouest, sur lequel vient s’adosser le grand corps de logis. Une salle troglodytique servait de cave au rez-de-chaussée du logis.

À la fin du 16e siècle, des travaux sont menés par les Dürckheim pour adapter le site aux armes à feu : de nombreuses baies sont transformées en canonnières, une barbacane circulaire vient s’ajouter à l’entrée primitive…

Le château est finalement détruit et abandonné à la fin du 17e siècle. Depuis 2003, une équipe de bénévoles réalise des travaux d’entretiens, de sécurité et de mise en valeur du château et des alentours ; et des actions de promotions (visites guidées, fête du 1er mai…).

Légende

Les chevaliers de Windstein

On raconte qu’un jour, le seigneur de Windstein s’était retiré dans son château de Schoeneck tandis que le château du Windstein était protégé par ses chevaliers. Une nuit, alors qu’il dormait profondément, le seigneur fut réveillé brusquement : deux hommes vêtus de vieilles armures antiques apparurent dans la cour alors que la porte était fermée… Ils se mirent à crier : « Sire, le Windstein est en grand danger si vous ne volez pas à son secours. Demain, il sera trop tard ! », puis disparurent… Le seigneur, abasourdi par cette apparition, décida de se mettre immédiatement en route avec ses hommes et arriva au Windstein en pleine nuit. Quelle ne fut pas sa surprise de se retrouver face à un adversaire menant assaut du château ! Il guerroya pendant la nuit entière et grâce aux apparitions, sauva le château.

Depuis, on dit avoir vu ces deux chevaliers veiller autour du château à chaque conflit ou tempête, puis avec le temps se perdirent dans les épaisses forêts…

Ça se passe au château...

L’association les « Veilleurs du Nouveau Windstein » a été fondée en 2016, sur les bases de l’équipe bénévole déjà présente depuis 2003 au château. Son objectif est d’assurer l’entretien du site (dévégétalisation, maîtrise de la végétation), de participer à la mise en place d’installations touristiques (passerelle de la barbacane…) et de mener des travaux de sondage archéologique (barbacane…).

La tour d’artillerie circulaire du 16e siècle située à l’entrée primitive du château fit l’objet de travaux pendant près de 7 ans (2009-2016), soit près de 2500h de travaux de terrain comme administratifs avec le suivi de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles).

Au-delà de ces travaux, les veilleurs du Windstein organisent également la promotion du site avec la fête des châteaux forts (1er mai) et aux Journées Européennes du Patrimoine (3e week-end de septembre). Menées en partenariat avec l’ADT, ces manifestations permettent l’organisation de visites guidées, de servir une petite restauration, de présenter un mini marché du terroir ou encore des activités d’antan (broderie, vannerie, marqueterie…).

Château du Nouveau-Windstein

Retour en haut de page